25 juillet 2006

NUMERO 1

CINESCOPE 1 Le numéro 0 est donc sorti, et a rencontré un succès que nous n’attendions pas. Pas du point de vue quantitatif : nous n’avons pas de site Internet, pas de moyen de diffusion large. Par contre, de nombreux lecteurs nous ont fait part de leurs remarques, de leurs encouragements ou de leurs critiques par rapport à ce que nous écrivions. C’est tant mieux. ... [Lire la suite]
Posté par lambda à 01:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juillet 2006

Lynch : l’aller sans retour. David Lynch a un statut un peu a part dans le cinéma mondial. Il est résolument hors du commun. On aura du mal à associer ses films à d’autres auteurs, à voir des influences claires. Ensuite, c’est un réalisateur qui ne laisse pas indifférent. On ne peut pas passer à côté tant l’appel aux sens est fort. A l’occasion, faites un tour sur Internet et lancez une recherche : vous découvrirez des dizaines de sites de fans, qui, de manière totalement amateur, parlent, écrivent,... [Lire la suite]
Posté par lambda à 01:09 - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 juillet 2006

Billet critique : The Descent de Neil Marshall. Depuis quelques années, la mode est au renouveau des films d’épouvantes. Nous avions la longue (et interminable, il faut bien le dire) série ouverte par le génialissime « Halloween » de Carpenter : vision subjective (on est « à la place » du tueur), petit budget, acteurs débutants, avec un scénario simple : un groupe d’ado pour cible, généralement dans un lieu isolé, avec meurtres sordides et sanglant égrenés de manière plus ou moins judicieuse (tous les «... [Lire la suite]
Posté par lambda à 01:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juillet 2006

Théorème de Pier Paolo Pasolini (1968) avec Terence Stamp, Silvana Mangano, Laura Betti, Anne Wiazemsky et Massimo Girotti Un jeune homme rend visite à une famille bourgeoise milanaise. Son départ va entraîner chacun de ses hôtes dans une inexorable descente vers la folie et la mort. « Et Dieu conduisit son peuple au désert », prononcé sur des images d’un paysage de désolation, ouvre le film. Tout le propos du film est concentré dans cette phrase. Quelque part dans une... [Lire la suite]
Posté par lambda à 01:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 juillet 2006

Courrier des lecteurs… Bonjour, j'ai parcouru votre bulletin. Je n'ai qu'un conseil à vous donner: prenez votre indépendance critique ! Que vous aimiez les cinéastes adorés par les Cahiers et autres revues censées représenter l'avant-garde de la cinéphilie, soit. J'adore également Rohmer et d'autres cinéastes de la Nouvelle Vague... mais le papier contre Jean-Pierre Jeunet sent trop l'allégeance à une pensée cinéphiliquement correcte sans intérêt à mon sens. Sinon bon courage pour la suite. Yannick Vély ... [Lire la suite]
Posté par lambda à 00:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]